Dysfonctionnement dans le logement, constaté après l’Etat des Lieux Entrant

Lors de l’entrée dans le logement, le nouveau locataire et le gardien ou le chargé de secteur  établissent de façon contradictoire (c'est-à-dire  qu’ils le cosignent) un   document intitulé « Etat des Lieux Entrant ».

Pièce par pièce, tous les défauts du logement sont annotés, afin qu’au moment de quitter les lieux, le locataire sortant ne soit pas considéré comme responsable d’un défaut qui préexistait à son entrée dans le logement.

Malgré tout le soin apporté par les deux parties pour tout relever, il se peut que le locataire entrant découvre un dysfonctionnement qui était resté indécelable, si on n’utilisait pas l’équipement.

Le locataire, dans un délai de 1 mois, doit signaler ces défauts, et son courrier sera associé à l’Etat des Lieux. L’Office mettra tout en œuvre pour remédier au dysfonctionnement.

Logement vacants à...
element-graphique Foire aux questions